Logo
Gala CCIVS 2016 – Spectacle – Paupières lourdes  et grands sourires

Gala CCIVS 2016 – Spectacle – Paupières lourdes et grands sourires

CCIVS-023_CMYK_wbCCIVS-027_CMYK_wbNombreux étaient les sceptiques lors de l’arrivée sur scène de l’hypnotiseur Spidey. Lorsque la vingtaine de volontaires sont montés sur la scène et ont commencé à se détendre au son de sa voix, les spectateurs se regardaient en silence un sourire en coin, encore incertains de ce qu’ils vivraient. Quelques minutes plus tard, la salle était déjà conquise.

Hypnotiseur, mentaliste et magicien, la Lavallois Spidey est très connu aux États-Unis où il passe 60 % de son année. Il y donne de nombreux spectacles, entre autres, dans des universités. Professionnel depuis 12 ans, l’artiste est autodidacte : il a appris en lisant des livres, en regardant des DVD, en discutant avec des magiciens d’expérience et par essai-erreur.

« À la base, je suis anglophone, mais je suis allée au secondaire français. J’avais un peu de difficulté à m’exprimer et à communiquer. La magie m’a aidé à me sentir un peu plus confortable. C’est au cégep que j’ai vu que j’avais un intérêt au point de vue professionnel et que j’étais fasciné par l’aspect psychologique de la magie, ce qui a développé mon intérêt en mentalisme et hypnose », explique Spidey.

Au Québec, son visage est connu, car des vidéos de ses tours étaient présentées sur les écrans des cinémas Guzzo en prélude des films. Il a été finaliste à Canada ‘s Got Talent, nominé Magicien Canadien de l’année et a participé à l’émission Wizard Wars. Dernièrement, il a hypnotisé Mélanie Maynard à l’émission Testé sur des humains pour lui enlever sa phobie des grenouilles.

« L’hypnose est une science reposant sur la psychologie. Le mentalisme est basé sur la magie, il y a des trucs. Je ne mélange pas les deux sur scène, car ça devient difficile pour le public de différencier le vrai du faux. Je veux que le public comprenne que ce qu’il voit est vrai », explique Spidey avouant que lors d’un spectacle d’hypnose, il ne sait pas à quoi s’attendre. Il s’adapte à ce qui se passe sur la scène et change son plan de spectacle rapidement. Il ne peut donc jamais promettre ce qu’on va voir.

Le public du Gala de la Chambre de commerce et d’industrie de Vaudreuil-Soulanges a pu constaté son grand talent. L’artiste manipule les participants et leur fait faire ce qu’il désire : jouer une symphonie, se pavaner comme des top models, raconter des mensonges, se fâcher, avoir froid, oublier comment compter et vivre toute une gamme des émotions. Les spectateurs ont maintes fois croulé de rire, d’autant plus qu’ils voyaient des connaissances se métamorphoser et faire des choses vraiment hilarantes, comme Serge Ouellet qui gérait une dispute entre ses deux mamelons.

« Je sentais vraiment que la chicane était pognée solide. J’avais conscience d’être sur la scène. Je me disais je vais revenir, mais je n’y arrivais pas. Tu t’abandonnes, tu es complètement parti», raconte le directeur de compte chez Desjardins Vaudreuil-Soulanges.

Après sa représentation, Spidey est resté sur place pour discuter avec les gens et répondre aux nombreuses questions. Il a même dû hypnotiser encore deux des volontaires. Entre autres, Mélanie Godbout, qui était restée avec une grande tristesse en elle, même après s’être réveillée. Comme le spectacle de l’hypnotiseur n’est jamais la dernière activité de la soirée, il peut rectifier le tir au besoin. Cela n’est jamais arrivé qu’un participant retourne chez lui dans un mauvais état.

Les spectateurs, par contre, sont repartis avec des images plein la tête. Dont celle de Tanya Desforges très fâchée contre Mathieu Miljours et de Jasmine Sharma paniquée alors qu’elle comptait les six doigts de sa main.

« Je sais ce que j’ai fait, mais je n’ai aucune idée de ce dont j’avais l’air. Je me souviens que quand je comptais mes doigts, j’étais vraiment troublée», avoue la présidente d’Éklozion communications et relation publique, précisant au passage qu’elle n’a jamais mangé le caca de sa fille : le faux mensonge raconté sur scène devant 300 personnes qui n’oublieront pas ce moment de sitôt.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*